De l'utilité de l'AMI

Apprendre l'idée de l'AMI, c'est ici.

De l'utilité de l'AMI

Message non lupar Soyons AMI » Sam Sep 07, 2013 5:11 pm

Fonctionnement_eco_actuel.pdf
Le schéma heuristique en haute définition PDF
(49.79 Kio) Téléchargé 325 fois
Ici, il s'agit d'appréhender l'intérêt de l'AMI dans l'environnement socio-politique actuel à la responsabilité centralisée. Une politique basée sur une économie capitaliste qui, d'évolutive mais contraignante est devenue libératrice en élevant le commun mortel mais désormais obsolète depuis longtemps et doit permettre à l'homme de continuer sur sa lancée d'évolution en lui offrant d'assumer la responsabilité de son avenir. :music: :music: :whew:

Image



I La gouvernance est un patchwork constitué de trois mondes indépendants mais qui s'interpénètrent pour interagir entre eux.

  • Le politique n'a pas tous les pouvoirs, il est soumis à ses électeurs, les contraintes nationales, les lobbys financiers, les acteurs de l'économie réelle, comme les entrepreneurs ou les syndicats.
  • On accuse le financier de gouverner le monde, ce n'est pas le cas, mais si sans lui il n'y a pas d'économie, par ses dérapages il est responsable de bien des débâcles.
  • On suspecte les décisions du gouvernement d'aller en faveur de l'économie au mépris des individus, mais tout est économie. Les droits de chacun, les opportunités de chacun, le bonheur de chacun et de bouger un tant soit peu n'importe quel curseur peut avoir des conséquences difficiles à appréhender.

Finalement, tout ce monde s'affronte dans le but de survivre et bénéficier d'avantages en les soustrayant à ses partenaires dans un jeu auquel finalement le public n'a pas grand-chose à dire. Le meilleur des députés, une fois élu, ne peut pas représenter toutes les opinions en même temps bien évidemment. Même le mieux intentionné devra choisir blanc ou noir, oui ou non et déplaire, obligatoirement et personne n'aura d'influence sur sa décision qui lui est personnelle.

Invariablement, le public qui subit les conséquences négatives des décisions prises est frustré de son droit à donner son avis. L'AMI lui redonne du pouvoir démocratique en s'intégrant dans le paysage politique en tant qu'entité qui remplace le Dire par le Faire. Chaque adhérent au concept peut alors poursuivre son processus d'individuation en devant acteur du développement sociétal au sein d'une communauté. Tout comme l'Assemblée vote des lois, le membre de l'AMI prend des décisions qui permettent d'aboutir à des consensus en soutenant des projets. Le fonctionnement, la finalité, l'objet des projets soutenus oriente de facto la politique nationale.

II Toutes ces structures, faute d'environnement adapté à l'Économie Contributive, fonctionnent aujourd'hui soumises à ce système auquel elles tentent de s'adapter tant bien que mal, malgré leurs préceptes porteurs radicalement opposés. Ce faisant, elles sont contraintes de l'affronter, de se battre pour exister et porter leur idée, subissant en retour les conséquences de ce combat. Ce n'est pas que la place n'existe pas pour elles, mais simplement que l'environnement est conçu autour du système actuel qu'il suffit donc de changer, ce que l'AMI propose de faire sans contrainte, juste par la population, sans heurts, simplement en rassemblant autour d'une communauté qui ne parle pas de politique mais prend des décisions conformes à ce qu'elle souhaite pour elle.

III Cette petite étoile représente le pouvoir. Elle est placée là parce que les cercles représentent les divers environnements. La politique influe sur la finance et l'économie. L'économie sur la finance et la politique, la finance sur l'économie et la politique. C'est le mix de tout ceci qui amène à la solution en réponse à un problème de Société. A partir de ce constat, il suffit donc d'ajouter une couche politique, celle du peuple, qui viendra conforter le politique dans ses échanges avec la finance et l'économie, déjà soumis au peuple par les votations. Les financiers et les acteurs de l'économie, eux, influent directement à l'Intérieur même de l'AMI en tant que sociétaires ou membres ou les deux et bénéficient chacun d'une voix.

IV Tous les acteurs économiques ne bénéficient pas d'une nouvelle économie plus démocratique, plus porteuse. Les préceptes fondateurs à leur origine ne sont plus valides et tous ces acteurs subissent directement les incidences négatives de cette obsolescence systémique.


V Le champ est vaste, il y a du boulot! :whew: :tmi:

...Mais c'est la preuve que non seulement on peut, mais que c'est facile. 8-) :wink:
Avatar de l’utilisateur
Soyons AMI
Administrateur
 
Message(s) : 72
Inscription : Sam Déc 22, 2012 12:12 am

Retour vers Formations AMI

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité
cron